SERVICE NETTOYAGE
Un cas de syndrome de diogène

Un cas de syndrome de diogène

Notre structure O-Service s’occupe de vous accompagner que vous soyez un professionnel ou bien un particulier. Nous intervenons en région bordelaise, mais aussi à travers toute la France auprès de particuliers ou bien de professionnels. Dans cet article, nous allons passer en revue un cas de syndrome diogene en France.

L’histoire, un cas de syndrome de diogène

Depuis six ans, la Gardoise est atteinte d’un trouble du comportement : elle accumule compulsivement des déchets inutiles dans sa résidence. Nous ne savons pas à quoi ressemble la vie d’une personne simplement en la regardant. Nous croisons des centaines de personnes chaque jour sans connaître leur histoire. Leurs douleurs et leurs vices sont cachés derrière leurs visages. Alors que nous nous régalons de l’actualité politique du Gard, nous rencontrons Loha, la fille de Sarah, qui souffre du syndrome de Diogène depuis six ans.

Selon la direction départementale des territoires et de la mer, 50 individus dans le Gard sont concernés par l’incurie domestique (conservation d’objets et de détritus). L’amassement compulsif est un problème de comportement où les personnes gardent des objets et des détritus. Sarah dit que sa fille a un problème d’incurie (maintien d’objets et de détritus) car cela toucherait 50 individus (Direction départementale des territoires et de la mer). Sarah et Loha sont assises sur la terrasse de Clarensac, séparées par le pilier de leur maison.

Lorsque vous faites appel à notre structure O-Service, nous nous occupons d’amener le matériel. Nous faisons en sorte de prendre les meilleurs outils en fonction de votre demande. Nous vous rappelons que nous intervenons auprès de professionnels et de particuliers, en région bordelaise, mais aussi dans toute la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.