SERVICE NETTOYAGE
Les étapes à suivre pour un nettoyage post-mortem

Les étapes à suivre pour un nettoyage post-mortem

Les nettoyages de logements (appartement /maison) post-mortem sont des processus qui peuvent s’avérer longs, délicats et où des protocoles stricts doivent être suivis. Nous allons donc voir les différentes étapes à suivre pour un nettoyage post-mortem.

Ces derniers visent à protéger le personnel qui interviendra sur les lieux en assurant un travail de qualité pour les clients qui font appel à notre structure O-Service.

L’équipement et la zone

Combinaisons, masques, lunettes, gants en latex et couvre-chaussures sont des équipements EPI indispensables lors d’une intervention de nettoyage et désinfection postmortem. Le but est de maximiser la protection de nos agents, et de limiter au mieux les contacts avec les parties du corps qui pourraient s’infecter.

Une sécurisation de la zone de nettoyage est obligatoire. Fenêtres, portes doivent être fermées. De cette manière, aucun organisme vivant ne doit pouvoir s’échapper. À savoir que certaines structures qui proposent des nettoyages après un décès n’autoriseront pas la présence de tierces personnes lors de l’intervention.

Les effets personnels et la pièce

Concernant les objets de valeurs, les documents, etc. Tout sera mis de côté pour vous être restitué à la fin de l’intervention après une désinfection pour ces objets. L’air ambiant, est obligatoirement purifié, sinon il pourrait représenter un risque pour les personnes non protégées. Lorsqu’un cadavre reste enfermé dans une pièce, il est souvent la source du développement de bactéries. Il attire une des insectes comme les asticots, les puces. Pour limiter la croissance de ce genre de d’insecte ou bien de bactérie. Une désinfection avec un produit fongicide est systématiquement obligatoire. Pour permettre de rendre au client un bien dans les meilleures conditions sanitaires possibles.

Matelas oreillers, vêtements, rideaux, brefs tissus de manière générale sont jetés directement. Ils sont considérés comme des déchets et peuvent être source de contamination secondaire.

Les déchets qui pourraient contenir des fluides comme le sang sont traités suivant certaines normes d’hygiène et de désinfections. Lors de la perte d’un être cher, les effets personnels de cette personne sont souvent des souvenirs forts. De ce fait pour tout objet qui vous serez cher veillez à vous en détacher le plus vite possible. Attention, si ces effets sont contaminés par des fluides ou autres, il ne vous sera pas restitué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.